CIQ LE DÉFENDS - LA CADIÈRE D'AZUR (VAR)

1 2 > >>

Articles avec #les nuisances

Nous y voila ! Septembre, fin des vacances, la rentrée scolaire, la reprise du travail, avec toutes les inquiétudes sur l'avenir des prochains mois ! La COVID 19 ne nous lâche pas, toujours présente à nos portes.  Sait-elle que nous sommes plus dans le même département, sait-elle lire les panneaux "Var" ? Non ! Elle nous poursuit, nous agace, nos vies familiales sont perturbées. Courage !

La vie au jour le jour continue, avec toujours les problèmes environnementaux, de voisinage, de pollution (pas que de l'air), mais aussi d'actes créés par des égoïstes qui ne voient que midi devant leurs portes.

Bonne nouvelle ! le terrain de Madame VIDAL sur la D266 chemin de Saint-Côme, après plus d'une année de remblaiement illicite, de bruit, de poussière, après que nous ayons porté plainte en préfecture, l'entreprise responsable a nettoyé et nivelé le site. Nous espérons que ces incivilités ne se renouvellerons pas !

Un autre problème subsiste, c'est celui d'un terrain agricole, toujours chemin de Saint-Côme, occupé par une caravane et ses habitants, des personnes  qui vivent sans eau ni électricité depuis plus d'une année, et dontdeux gros chiens sont les gardiens ; plusieurs personnes se sont plaintes d'avoir été poursuivies et agressées par ces molosses. Du courrier a été envoyé à notre Maire René Jourdan, mais comme d'habitude aucune réaction, même pas de réponse ! Que faut il faire ? laisser faire ce laxisme, porter plainte pour que cela ne devienne pas une habitude dans notre village, comme cela s'est déjà produit !

Au sujet de notre Assemblée Générale "CIQ le Défends", suite aux événements causés par la COVID 19, nous n'avons pas pu la réaliser au mois de mars, nous l'avions prévue ce mois de septembre, nous pensons qu'il est plus sage d'attendre fin octobre et même décembre. Nous vous en reparlerons en temps voulu. À ce jour rien d'important, nos comptes sont stables, nos réunions du Conseil d'administration se sont réalisées avec les précautions d'usage.

Bien cordialement 

L'équipe du CIQ le Défends.

PS. Pour ceux qui n'ont pas encore réglé leur adhésion 2020, nous comptons sur vous, nous vous rappelons que vous pouvez régler par CB sur le site sécurisé Helloasso (https://bit.ly/2DocvSF)

Ci-dessous le terrain remis en état.

 

 

 

 SEPTEMBRE 2020 LA RENTRÉE, INCIVISME, ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU CIQ LE DÉFENDS

Voir les commentaires

Aujourd'hui 16 avril, le remblaiement sans autorisation continue ! un soi-disant PV à été envoyé au mois de février, par la commune de la Cadière d'Azur, au procureur de la république ? apparemment une fausse déclaration de la part de l'entreprise qui a déclaré qu'elle déposait des dalles et autres matériaux pour les acheminer ensuite sur leur chantier au chemin de Marenc et des Costes ; ce qu'elle n'a pas précisé, ce sont les centaines de M3 de déblaie déversées sur ce terrain avec une hauteur de plus de quatre mètres. Le service d'urbanisme, la police municipale, disent avoir fait leur travail, la gendarmerie n'a pas voulu se déplacer pour constater ?

*Les remblaiements  sur terrains agricoles sont assujettis à une demande de permis, avec des règles strictes sur la hauteur et la matière du remblaie.

(Les travaux de remblaiement sont soumis à déclaration préalable ou à autorisation au titre du code de l'urbanisme. Les travaux d'exhaussement du sol sont en effet soumis à déclaration préalable ou à permis d'aménager en fonction de leur hauteur, de leur surface et de leur localisation ; à moins qu'ils ne soient nécessaires à l'exécution d'un permis de construire. Ainsi, l'article R. 421-20 du code de l'urbanisme soumet systématiquement les travaux d'exhaussement du sol à permis d'aménager, dès lors qu'ils sont situés en secteur sauvegardé, en site classé ou en instance de classement ou dans une réserve naturelle. L'article R. 421-19 du même code soumet également à permis d'aménager les exhaussements du sol dont la hauteur excède deux mètres et qui portent sur une superficie supérieure ou égale à deux hectares. L'article R. 421-23 du code de l'urbanisme prévoit en outre que les exhaussements du sol dont la hauteur excède deux mètres et qui portent sur une superficie supérieure ou égale à cent mètres carrés doivent être précédés d'une déclaration préalable. Les exhaussements de moins de deux mètres de hauteur ou portant sur une superficie inférieure à cent mètres carrés sont pour leur part dispensés de formalités au titre du code de l'urbanisme. Il en va de même, en application de l'article R. 425-25 du code de l'urbanisme, si le remblai est constitutif d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) soumise à formalité au titre du code de l'environnement.)

 

Voir les commentaires

En début de semaine, plusieurs riverains de la propriété agricole sur la D 266 (Madame Magalie PERRUZZO agricultrice), ont été stupéfaits de voir qu'un circuit de motos cross avait été créé, pendant le week-end, en plein confinement, sur cette propriété agricole.

La municipalité a été alertée ! mais nous craignons qu'elle fasse comme à son habitude, c'est-à-dire rien, et que nous allions être obligés d'agir personnellement. Espérons que la propriétaire entendra raison et fera le nécessaire pour mettre un  terme à ces nuisances que peut occasionner une telle installation.

 

Voir les commentaires

Voici ce qui a été photographié hier matin 18 mai par un membre du "Comité d'intérêt de quartier le Défends" devant les conteneurs installés près du domaine de la Garenne. Le fait a été signalé à la police municipale et l'immonde personnage qui a fait ça a pu être retrouvé grâce aux étiquettes d'adressage collées sur certains cartons. La police lui a demandé de nettoyer l'endroit, ce qu'il a fait, en espérant qu'il a aussi écopé d'une bonne amende.

 

Voir les commentaires

Voir les commentaires

Vendredi matin 16 mars nous participions à la manifestation avec les viticulteurs vins de Bandol et l'association de quartiers ARCADE de la Cadière d'Azur ; beaucoup de tracteurs ont circulé à petite vitesse, de la coopérative de la Cadière jusque sur les lieux de la décharge qui se trouve sur la D 87 en direction du Castellet limite de la Cadière.

La présence de notre Députée Madame GOMEZ-BASSAC a retenu toute notre attention ; celle-ci s'est engagée à œuvrer contre la pollution des zones agricoles. Des dizaines de personnes étaient présentes ainsi que les télévisions locales. 

MANIFESTATION CONTRE UNE DÉCHARGE SUR LE CASTELLET
MANIFESTATION CONTRE UNE DÉCHARGE SUR LE CASTELLET

Voir les commentaires

Photos prises le 01 juin 2016
Photos prises le 01 juin 2016

Photos prises le 01 juin 2016

Suite à l'alarme donnée sur la prolifération des moustiques tigre (Aedes albopictus), ENFIN ! 15 jours après l'envoi d'une lettre recommandée au Préfet du var, le bassin de rétention des eaux de l'autoroute de la sortie de la Cadière d'Azur, a été vidé et nettoyé.

À quand le prochain nettoyage après la pluie actuelle ?

Toute la population est concernée, elle doit être consciente du problème et elle doit prendre des précautions comme énumérées dans l'article précédent.

Bien à vous sans moustiques

Jacques GROS.

Voir les commentaires

MOUSTIQUES-TIGRE et PRÉVENTION des MALADIES.

Avec l'arrivée des beaux jours, la Direction générale de la santé (DGS) relance le plan de lutte contre la progression du moustique Aedes albopictus, communément appelé "moustique tigre". Porteur des virus du chikungunya, de la dengue mais également du virus Zika, l'insecte ne cesse de gagner du terrain. Le dispositif de surveillance est mis en place, du 1er mai au 30 novembre 2016, dans les 30 départements où le risque de dissémination de ces insectes est important.

Les zones concernées sont : l'Ain, les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, l'Aude, les Bouches-du-Rhône, la Corse-du-Sud, la Dordogne, la Drôme, le Gard, la Gironde, la Haute-Corse, la Haute-Garonne, l'Hérault, l'Isère, les Landes le Lot, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Pyrénées-Orientales, le Bas-Rhin, le Rhône, la Saône-et-Loire, la Savoie, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Var, le Vaucluse, la Vendée et le Val-de-Marne.
Des gestes simples pour se protéger du moustique-tigre
L'accent est notamment mis sur la nécessité de sensibiliser la population particulièrement exposée comme les habitants des départements à risques et les voyageurs sur les mesures de protection individuelle à adopter pour éviter les piqûres de moustiques : - port de vêtements adéquats, amples, longs et clairs ; - utilisation de répulsifs cutanés ; - vérification de l'étanchéité des portes et fenêtres ; - utilisation de moustiquaires, de préférence imprégnées, en particulier pour les berceaux. Il est également recommandé de renouveler ou vider les eaux stagnantes dans les coupelles sous les pots des plantes ou les vases mais aussi dans les creux d'arbre, les bidons, les poubelles à ciel ouvert, les canalisations d'eaux usées, les gouttières bouchées, et de manière générale, tout objet susceptible de retenir de l'eau de pluie. Utiliser des insecticides doux et introduire des poissons qui mangeront les larves dans les bassins d'agrément peut aussi contribuer à réduire leur propagation. Vider les eaux stagnantes dans les piscines non utilisées. Si vous vous rendez compte d’une prolifération de ces moustiques dans votre voisinage, prévenir les intéressés, ou services de la mairie de la commune.

Pour mémoire : il est possible de signaler la présence d'un moustique tigre dans sa commune sur le site internet http://www.signalement-moustique.fr/ et de contribuer ainsi à la surveillance de son implantation.

Jacques GROS

Voir les commentaires

INCIVISME à la CADIÈRE D'AZUR

Depuis quelques temps nous voyons fleurir ces actes d'incivisme, à l'entrée du village sur la D 266, devant le domaine de la Garenne. Nous avons envoyé des photos et des courriers à la municipalité, mais rien n'est fait, elle nous envoie à la communauté de communes Sud Sainte Baume, qui elle, se contente de faire nettoyer tous les mercredis par l'entreprise Bronzo ! Il y a problèmes : manque de panneaux signalant qu'il est interdit de déposer des ordures et autres en dehors des conteneurs, surveillance ou recherche des noms sur le emballages, etc... et verbalisation. Monsieur le Maire de la Cadière est vice-président de cette communauté Sud Sainte Baume, qui vit par nos impôts.

INCIVISME à la CADIÈRE D'AZUR
INCIVISME à la CADIÈRE D'AZUR

Voir les commentaires

Comme vous le savez, le principe d'une ligne à grande vitesse traversant le Var reste d'actualité. Une ZPP (zone de passage préférentiel) de plusieurs centaines de mètres de large a été retenue. Dans l'Ouest-Var, elle passerait par le plateau de Signes, longerait le circuit du Castellet, puis contournerait le Beausset par le Nord, repiquerait sur Évenos, avant de rejoindre Toulon par un tunnel d'une dizaine de kilomètres (voir INFOGRAPHIE)

Qu'en sera-t-il en termes de géologie et d'hydrologie pour tout le secteur ? 

Une consultation (très discrète il est vrai) est en cours auprès de la population : peu de publicité de la part de RFF et documents mis à disposition du public dans les mairies. Cette consultation se terminera le vendredi 13 juin.

Si vous ne trouvez plus de formulaire en mairie, vous pouvez donner votre avis en ligne : www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr

NB : extraits du texte et infographie en provenance de Var Matin du 9/06/14

Voir les commentaires

La LGV est morte mais pas encore enterrée ; voici quelques informations sur la LN (ligne nouvelle) qui va donc lui succéder : d'une part un document "officiel" distribué un peu partout et que vous trouverez ICI. D'autre part un article paru ce mercredi 21 mai dans Var Matin, et que vous pouvez lire ICI.

Voir les commentaires

Jean-Michel Ferrié, Directeur régional adjoint de Réseau Férré de France - PACA (RFF PACA) donne quelques informations concernant les travaux du Comité de pilotage du 23 septembre 2013 et les décisions du ministère des Transports. Vous les trouverez ICI.

Voir les commentaires

La Commission mobilité 21 enterre le projet de LGV, au moins jusqu'à 2030 ; Var Matin consacre une page à ce sujet brulant. Vous pouvez la lire ICI et ICI.


Voir les commentaires

Vu dans Var-Matin du jeudi 6 juin :

tambon LGV

Voir les commentaires

Le Collectif Est-Var pour des transports régionaux de proximité nous informe :

 

En janvier 2013, les décisionnaires du projet de Ligne Nouvelle Provence - Côte d'Azur (ex LGV PACA) nous ont informé que la réalisation du 1er tronçon de cette ligne ( Marseille et sa périphérie plus portion Le Muy-Nice) aurait un coût de 7,4 milliards d'euros.

 

Le 14 mai 2013, le Vice -Président aux transports du Conseil Régional PACA, nous informe, lui, que la portion Le Muy-Nice s'arrêterait, en réalité, à la Siagne, au départ de Nice, soit 45 km de ligne ferroviaire en moins, mais toujours pour un coût de 7,4 milliards d'euros. C'est, une fois de plus, la confirmation de la nocivité de ce projet.

 

Nous avons besoin de votre aide pour que l'égalité des territoires dans le cadre des services publics soit enfin une réalité. 

 

Faites signer la pétition pour des transports publics de proximité à vos familles, amis et connaissances. Votre soutien actif est indispensable pour répondre à ce besoin essentiel, tout particulièrement en cette période de crise :


http://www.change.org/fr/pétitions/ministre-des-transports-président-de-la-république-développer-des-transports-publics-de-proximité-en-région-paca

Voir les commentaires

La commission "Mobilité 21", mise en place par le gouvernement, afin de hiérarchiser tous les projets ferroviaires, autoroutiers et fluviaux de France, est venue rendre visite les 24 et 25 avril à  M. Vauzelle à Marseille et à MM. Estrosi et Ciotti à Nice .

Le collectif "stop LGV Sud Sainte-Baume" a organisé avec la "Coordination Régionale Stop LGV",  une conférence de presse à Toulon, afin de démontrer que le projet présenté en 2013, était identique au précédent.

Vous pouvez trouver sur son SITE le contenu de cette conférence, ainsi que tous les articles de presse sur le sujet.

Nous vous signalons également que tous les panneaux Stop LGV, mis en place par des bénévoles ont été enlevés par des petites mains inconnues (même sur les terrains privés)...

Soyons persévérants et remettons ces panneaux en place !

Voir les commentaires

Un gros dossier sur la LGV ce mercredi 24 avril dans Var Matin. Nouc vous en livrons tous les détails (les titres - en gras - sont de la rédaction du journal) :

 

1/ Gros examen de passage aujourd'hui pour la future ligne dite "nouvelle". Calendrier des travaux à prévoir : 2025 pour les gares de Nice et Marseille, 2040 pour la traversée du Var. C'est ICI

 

2/ La LGV réduite à la portion congrue ? C'est ICI

 

3/Réunion alternative de la coordination régionale ce matin. C'est ICI

 

4/ LGV - LN : les projets sont-ils vraiment différents ? C'est ICI

 

5/ Hubert Falco : "Pas question que je signe un chèque en blanc". C'est ICI

 

6/ Huit années de la bataille du rail. C'est ICI

Voir les commentaires

 La LGV fait toujours le "buzz" comme disent les "modernes" ; cette fois-ci c'est sur le pont de l'autoroute de la Cadière que ça se passe. Voir ICI l'article de Var-Matin.

 

Voir les commentaires

Vigilance et lutte contre le "moustique tigre"

 

aedes albopictus 2

 

stop moustiques
 

Voir les commentaires

LGV 12:07:2012 suite

 

Vous trouverez ici l'article complet paru dans Var matin du 13/07/2012

Voir les commentaires

1 2 > >>
Haut

CIQ LE DÉFENDS - LA CADIÈRE D'AZUR (VAR)

Le Comité d'Intérêt de Quartier LE DÉFENDS a pour but la défense et la promotion du quartier, du cadre de vie et des intérêts généraux de ses habitants, la défense et le maintien des sites et de la qualité de vie, le respect d'un urbanisme à visage humain et ce par tous les moyens légaux, y compris judiciaires.

Hébergé par Overblog