CIQ LE DÉFENDS - LA CADIÈRE D'AZUR (VAR)

Articles avec #urbanisme

Nous y voila ! Septembre, fin des vacances, la rentrée scolaire, la reprise du travail, avec toutes les inquiétudes sur l'avenir des prochains mois ! La COVID 19 ne nous lâche pas, toujours présente à nos portes.  Sait-elle que nous sommes plus dans le même département, sait-elle lire les panneaux "Var" ? Non ! Elle nous poursuit, nous agace, nos vies familiales sont perturbées. Courage !

La vie au jour le jour continue, avec toujours les problèmes environnementaux, de voisinage, de pollution (pas que de l'air), mais aussi d'actes créés par des égoïstes qui ne voient que midi devant leurs portes.

Bonne nouvelle ! le terrain de Madame VIDAL sur la D266 chemin de Saint-Côme, après plus d'une année de remblaiement illicite, de bruit, de poussière, après que nous ayons porté plainte en préfecture, l'entreprise responsable a nettoyé et nivelé le site. Nous espérons que ces incivilités ne se renouvellerons pas !

Un autre problème subsiste, c'est celui d'un terrain agricole, toujours chemin de Saint-Côme, occupé par une caravane et ses habitants, des personnes  qui vivent sans eau ni électricité depuis plus d'une année, et dontdeux gros chiens sont les gardiens ; plusieurs personnes se sont plaintes d'avoir été poursuivies et agressées par ces molosses. Du courrier a été envoyé à notre Maire René Jourdan, mais comme d'habitude aucune réaction, même pas de réponse ! Que faut il faire ? laisser faire ce laxisme, porter plainte pour que cela ne devienne pas une habitude dans notre village, comme cela s'est déjà produit !

Au sujet de notre Assemblée Générale "CIQ le Défends", suite aux événements causés par la COVID 19, nous n'avons pas pu la réaliser au mois de mars, nous l'avions prévue ce mois de septembre, nous pensons qu'il est plus sage d'attendre fin octobre et même décembre. Nous vous en reparlerons en temps voulu. À ce jour rien d'important, nos comptes sont stables, nos réunions du Conseil d'administration se sont réalisées avec les précautions d'usage.

Bien cordialement 

L'équipe du CIQ le Défends.

PS. Pour ceux qui n'ont pas encore réglé leur adhésion 2020, nous comptons sur vous, nous vous rappelons que vous pouvez régler par CB sur le site sécurisé Helloasso (https://bit.ly/2DocvSF)

Ci-dessous le terrain remis en état.

 

 

 

 SEPTEMBRE 2020 LA RENTRÉE, INCIVISME, ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU CIQ LE DÉFENDS

Voir les commentaires

Malgré le confinement de ces derniers mois un permis de défrichement et de construire ont été accordés, la date faisant foi pour le défrichement est le 26 mars dernier, pour le permis de construire le 11 juin, affichés sur le site le 22 juin dernier ! Encore presque deux hectares de terrain boisé vont disparaître sous du béton. Déjà 10.000 m de forêt communale ont été sacrifiés pour construire 36 logements sociaux, chemin de Saint-Marc bas, les nouveaux permis sont situés juste en face  sur cette belle parcelle de pinède de 17.000 m2où vont être construits 50 logements dont 25 sociaux et une centaine de parkings. La concentration de 60 logements sociaux est-elle justifiée ? La loi SRU préconise de ne pas concentrer ces L.S. à 200 mètres les uns des autres à vol d'oiseau ; la colline du Défends va être aussi défrichée et impactée, sur 10.000 m2, par 45 logements sociaux, "permis accordé". Le promoteur attend que l'agrandissement du chemin du Pey-neuf soit terminé pour démarrer les constructions.

Faites-vous votre propre opinion, avec les photos ci-dessous !

 

NOUVEAU PERMIS DE CONSTRUIRE ACCORDÉ A LA CADIÈRE D'AZUR
NOUVEAU PERMIS DE CONSTRUIRE ACCORDÉ A LA CADIÈRE D'AZUR
NOUVEAU PERMIS DE CONSTRUIRE ACCORDÉ A LA CADIÈRE D'AZUR
NOUVEAU PERMIS DE CONSTRUIRE ACCORDÉ A LA CADIÈRE D'AZUR

Voir les commentaires

Aujourd'hui 16 avril, le remblaiement sans autorisation continue ! un soi-disant PV à été envoyé au mois de février, par la commune de la Cadière d'Azur, au procureur de la république ? apparemment une fausse déclaration de la part de l'entreprise qui a déclaré qu'elle déposait des dalles et autres matériaux pour les acheminer ensuite sur leur chantier au chemin de Marenc et des Costes ; ce qu'elle n'a pas précisé, ce sont les centaines de M3 de déblaie déversées sur ce terrain avec une hauteur de plus de quatre mètres. Le service d'urbanisme, la police municipale, disent avoir fait leur travail, la gendarmerie n'a pas voulu se déplacer pour constater ?

*Les remblaiements  sur terrains agricoles sont assujettis à une demande de permis, avec des règles strictes sur la hauteur et la matière du remblaie.

(Les travaux de remblaiement sont soumis à déclaration préalable ou à autorisation au titre du code de l'urbanisme. Les travaux d'exhaussement du sol sont en effet soumis à déclaration préalable ou à permis d'aménager en fonction de leur hauteur, de leur surface et de leur localisation ; à moins qu'ils ne soient nécessaires à l'exécution d'un permis de construire. Ainsi, l'article R. 421-20 du code de l'urbanisme soumet systématiquement les travaux d'exhaussement du sol à permis d'aménager, dès lors qu'ils sont situés en secteur sauvegardé, en site classé ou en instance de classement ou dans une réserve naturelle. L'article R. 421-19 du même code soumet également à permis d'aménager les exhaussements du sol dont la hauteur excède deux mètres et qui portent sur une superficie supérieure ou égale à deux hectares. L'article R. 421-23 du code de l'urbanisme prévoit en outre que les exhaussements du sol dont la hauteur excède deux mètres et qui portent sur une superficie supérieure ou égale à cent mètres carrés doivent être précédés d'une déclaration préalable. Les exhaussements de moins de deux mètres de hauteur ou portant sur une superficie inférieure à cent mètres carrés sont pour leur part dispensés de formalités au titre du code de l'urbanisme. Il en va de même, en application de l'article R. 425-25 du code de l'urbanisme, si le remblai est constitutif d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) soumise à formalité au titre du code de l'environnement.)

 

Voir les commentaires

Nos élus font-il leur travail, font-il respecter le règlement d'urbanisme ? Non ! Nous avons adressé plusieurs cas illicites, caravanes, énormes containers sur des terrains agricoles abandonnés, outres les risques d'incendie, la pollution du site - " Le maire de Signes voulant monter au front, a été tué par un véhicule appartenant aux personnes qui voulaient déverser des encombrants sur un site non autorisé". A la Cadière pas de risque, pas de vague, pas de courrier, tout se passe comme au bon vieux temps, chacun fait ce qu'il lui plait, on ferme les yeux sur les constructions sans permis, sur les dépôts sauvages à coté des containers mis à disposition à cet effet.

Les routes et chemins des quartiers résidentiel ne sont pas nettoyés, ''voir les photos sur le chemin du pas d'Antuni'', il suffit d'un mégot de cigarette pour faire une catastrophe !

Notre société évolue, nous voulons que notre village et ses alentours restent propres, avec un urbanisme maîtrisé et respecté.

 

URBANISME ET PROPRETÉ A LA CADIÈRE.
URBANISME ET PROPRETÉ A LA CADIÈRE.
URBANISME ET PROPRETÉ A LA CADIÈRE.

Voir les commentaires

Voir les commentaires

Le 11 juin dernier, le conseil municipal, a voté l'approbation du PLU (Plan Local d'Urbanisme) qui remplace le POS (Plan d'Occupation du Sol) Nombreux sont les propriétaires, mécontents de la décision prise par nos élus, qui n'ont pas tenu compte des demandes de modifications des zonages et surtout du règlement de ce PLU. Beaucoup de points sont incohérents dans les zonages : (AU) trop de hauteurs dans cette partie dite zone continue, - en zone (UB) constructions trop concentrées 30% d'emprise au sol sur deux niveaux vont rendre ce village invivable, exemple : (sur un terrain de 1000 m il pourra se faire 600 m2 de plancher). - (UM) Constructions trop limitées, certains propriétaires ont une maison de 150 m2 sur 5000 ou 10.000 m2 de terrain, ils ne pourront agrandir que de 40 m2 alors qu'a proximité, on projette de construire 160 logements sociaux sur 10.000 m2, les dents creuses laissées inconstructibles, ce qui va spolier certains propriétaires.

Comment faire pour nous faire entendre ? Aller en justice ? certains propriétaires l'envisagent. Prendre contact avec le CIQ le Défends pour tous renseignements à ce sujet.

Voir les commentaires

Retrouvez le rapport d'enquête et les conclusions du commissaire enquêteur Olivier LUC, sur le lien ci-dessous ou sur le  site de la Cadière d'Azur ; n'oubliez pas que vous avez deux mois pour faire un recours contre ce PLU : 

https://bit.ly/2H5iuOa

Le plus efficace est de s'adresser à un avocat spécialisé dans le domaine de l'urbanisme, vous avez aussi  la possibilité de faire un recours gracieux à adresser au Président du tribunal administratif de Toulon. Voir sur le lien suivant : 

https://bit.ly/2H3nQt0

 

Voir les commentaires

Le CIQ le Défends a adressé un courrier le 18 janvier 2018, à Valérie GOMEZ-BASSAC députée de notre circonscription.

Vous trouverez ci-dessous notre courrier et sa réponse. 

Voir les commentaires

Veuillez trouver ci-dessous l'avis d'enquête publique concernant le PLU à la CADIÈRE D'AZUR. N'hésitez pas à rencontrer le commissaire enquêteur ou à lui écrire pour exprimer votre mécontentement.

AVIS D'ENQUÊTE PUBLIQUE POUR LE PLU A LA CADIÈRE D'AZUR

Voir les commentaires

Chers amis du CIQ le Défends et de la Cadière,

La municipalité de notre village étant restée peu réactive à la pétition signée par plusieurs centaines d’entre vous concernant le projet du règlement du PLU (adopté le 30 mai 2017 par le conseil municipal), nous vous prions de trouver ci-après l’article paru ce mercredi 5 juillet dans Var Matin, article mettant en quelque sorte les choses au point. Vous serez ainsi correctement informés. Vous pourrez également vous manifester auprès du commissaire enquêteur qui sera à la Cadière début septembre. Nous vous souhaitons dès maintenant un très bel été.

LE P.L.U. DE LA CADIÈRE D'AZUR

Voir les commentaires

Vous trouverez à nouveau ci-joint la pétition complète qui a été distribuée dans les boites aux lettres de la Cadière d'Azur et que vous pourrez signer ; vous pouvez aussi la signer sur internet sur le lien suivant :

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2017N49434

Voir les commentaires

Permis de construire pour 40 logements sociaux sur la forêt du Défends accordé le 02 octobre, affiché le 21 octobre au mauvais endroit sur une autres propriété, constaté par huissier le 24 octobre, mis au bon endroit sur la colline du défends le 26 octobre ; pas très sérieux tout ça !!!

Voir les commentaires

Le vendredi 26 février dernier, la réunion sur le prochain PLU, organisée par la municipalité dans l'espace culturel, a fait salle comble. Le CIQ Le Défends, son président et plusieurs de ses administrateurs y étaient. Vous trouverez ici l'aperçu jounalistique qu'en a donné Var matin de ce dimanche 28 février.

APERÇU DE LA RÉUNION PLU DU 26 FÉVRIER 2016
APERÇU DE LA RÉUNION PLU DU 26 FÉVRIER 2016

Voir les commentaires

ÉLABORATION DU PLAN LOCAL D'URBANISME
Réunion et concertation publique pour l'élaboration du PLU à la Cadière d'Azur. Venez nombreux pour vous exprimer à ce sujet, le projet sera entériné avant la fin de l'année 2016.

Voir les commentaires

Loi SRU : Visite du Ministre à la Cadière d'Azur !!!
Loi SRU : Visite du Ministre à la Cadière d'Azur !!!

Voir les commentaires

Une enquête publique concernant la construction de logements sociaux sur la colline du Défends est prévue du 14 septembre au 16 octobre ; si vous avez à formuler des objections, c'est le moment d'agir ! pour plus de détails voir le PDF

Voir les commentaires

Les annotations en marge et en bleu sont du président Jacques Gros. Etaient également présents pour le CIQ Le Défends : Jean Carre, administrateur, et Henri Thyes, membre actif.
Les annotations en marge et en bleu sont du président Jacques Gros. Etaient également présents pour le CIQ Le Défends : Jean Carre, administrateur, et Henri Thyes, membre actif.
Les annotations en marge et en bleu sont du président Jacques Gros. Etaient également présents pour le CIQ Le Défends : Jean Carre, administrateur, et Henri Thyes, membre actif.
Les annotations en marge et en bleu sont du président Jacques Gros. Etaient également présents pour le CIQ Le Défends : Jean Carre, administrateur, et Henri Thyes, membre actif.
Les annotations en marge et en bleu sont du président Jacques Gros. Etaient également présents pour le CIQ Le Défends : Jean Carre, administrateur, et Henri Thyes, membre actif.
Les annotations en marge et en bleu sont du président Jacques Gros. Etaient également présents pour le CIQ Le Défends : Jean Carre, administrateur, et Henri Thyes, membre actif.
Les annotations en marge et en bleu sont du président Jacques Gros. Etaient également présents pour le CIQ Le Défends : Jean Carre, administrateur, et Henri Thyes, membre actif.
Les annotations en marge et en bleu sont du président Jacques Gros. Etaient également présents pour le CIQ Le Défends : Jean Carre, administrateur, et Henri Thyes, membre actif.

Les annotations en marge et en bleu sont du président Jacques Gros. Etaient également présents pour le CIQ Le Défends : Jean Carre, administrateur, et Henri Thyes, membre actif.

Voir les commentaires

CIQ LE DÉFENDS - LA CADIÈRE D'AZUR (VAR)

Le Comité d'Intérêt de Quartier LE DÉFENDS a pour but la défense et la promotion du quartier, du cadre de vie et des intérêts généraux de ses habitants, la défense et le maintien des sites et de la qualité de vie, le respect d'un urbanisme à visage humain et ce par tous les moyens légaux, y compris judiciaires.

Hébergé par Overblog